Une catastrophe pour les poissons !

Les fortes chaleurs de ces derniers jours ont provoqué une hausse de la température de l’eau des lacs et autres plans d’eau. Les sources venant de la forêt de Montmorency se sont taries.
L’eau n’étant plus renouvelée a vu son taux d’oxygène devenir insuffisant pour la vie des poissons.

L’eau des orages de cette nuit en lessivant les routes et leur pollution accumulée depuis des jours n’a pas amélioré la situation.
Le lac d’Enghien, le lac Nord, le lac Ouest offrent aujourd’hui un spectacle de désolation.
Le SIARE met ses moyens en œuvre pour évacuer les poissons morts au plus vite.

Nouvelle et terrible preuve de la nécessité de lutter contre les pollutions et effets de la sur-urbanisation et du réchauffement climatique.
Le réchauffement climatique, les épisodes de canicule sont d’autant plus importants que les espaces de jardin sont imperméabilisés ou bétonnés… et demain lors des fortes pluies nous auront aussi d’autant plus de risque d’inondation.
Nous devons maîtriser l’urbanisation , désimperméabiliser les sols, végétaliser les toitures et créer plus d’espaces verts, planter plus d’arbres.
Et dès à présent il est nécessaire de travailler à des dispositifs d’oxygénation de l’eau et de lutter contre les mauvais branchements ( eau usée / eau pluviale ) source de pollution dont la concentration s’élève lors des périodes de faibles précipitations, actions essentielles pour aboutir à une amélioration de la qualité de l’eau.

Enfin très concrètement le SIARE lance dès cet automne les travaux sur le bassin des cressonnières, en amont du lac, ce qui améliorera très concrètement la qualité des eaux du lac.

La ville d’Enghien, les communautés d’agglomération du bassin versant et le SIARE travaillent en synergie et renforcent leurs actions pour protéger les milieux naturels et préserver la ressource en eau. La malheureuse réalité d’aujourd’hui ne fait que renforcer notre détermination.