Gérer les eaux pluviales

La maîtrise des eaux pluviales est devenue un enjeu primordial dans les milieux urbains, notamment dans les zones très fortement densifiées. Désormais, l’eau de pluie doit être considérées comme une ressource rare, essentielle à préserver et à valoriser chez soi. 

Dans le cadre des permis de construire, le SIARE est consulté afin d’émettre un avis sur l’assainissement et la gestion des eaux pluviales. Le SIARE encourage la gestion de l’eau de pluie à la parcelle, le rejet aux réseaux d’eaux pluviales doit être un dernier recours. Infiltrer, retenir et/ou récupérer les eaux de pluie sur votre terrain présente de nombreux avantages :

  • préserver le cycle naturel de l’eau.
  • restituer l’eau de pluie au sol et recharger les nappes phréatiques.
  • réduire le volume d’eau déversé dans les réseaux d’évacuation et ainsi éviter les débordements sur la chaussée en cas de fortes précipitations.
  • Diriger le ruissellement des surfaces imperméables (chaussées, trottoirs, parkings, etc.) vers les zones végétalisées pour réduire les pollutions.
  • Faire des économies en réutilisant les eaux pluviales pour arroser le jardin ou alimenter les sanitaires.

Il existe de nombreuses solutions pour gérer les eaux pluviales au plus proche de son point de chute. Il est même possible de combiner différents dispositifs pour une meilleure gestion des eaux pluviales.

Exemple d’une maison disposant une toiture végétalisée, une noue et une cuve de rétention.