Pollution accidentelle aux hydrocarbures

Depuis le début de l’année, le SIARE a recensé 11 pollutions impactant les réseaux d’assainissement et/ou les cours d’eau du territoire. La dernière en date s’est produite le lundi 10 mai : un déversement accidentel d’hydrocarbure a été constaté rue Maréchal Foch à Ermont.

Un camion poids lourd a percuté les barrières d’un trottoir, au niveau d’un rond-point assez étroit, déchirant son réservoir de carburant. Selon les premières constatations, près de 200 litres de gasoil ont ainsi été renversés sur la chaussée, avec un risque d’écoulement dans le réseau du SIARE via un avaloir situé à proximité. Sachant qu’à cet endroit le réseau est unitaire, c’est-à-dire que les eaux usées et pluviales transitent par une seule et même canalisation et arrivent à la station d’épuration d’Achères. Seulement voilà, la station n’a pas vocation à dépolluer des produits chimiques en grande quantité.

Une fois la pollution identifiée, il fallait donc agir rapidement avant qu’elle ne se répande. Les pompiers et les services de la ville d’Ermont ont paré au plus pressé en colmatant au maximum la brèche du réservoir et en appliquant de l’absorbant sur la chaussée. Le SIARE a ensuite fait venir un camion de pompage pour produits dangereux ainsi qu’un camion cureur muni d’un nettoyeur haute pression pour nettoyer la voirie et le réseau.

 

Ce type de pollution illustre l’importance de maintenir une chaussée propre. Tout ce qui tombe sur la voirie, que ce soit des produits chimiques ou des détritus (canette, papier, mégot) peut atterrir dans le réseau d’assainissement et perturber son fonctionnement. Par exemple, les rejets corrosifs comme les hydrocarbures abîment les canalisations et, à la longue, engendrent des coûts de réhabilitation importants.

Si cette pollution résulte d’un accident, cela n’est malheureusement pas toujours involontaire. Le SIARE fait face à des rejets non autorisés de produits toxiques qui se retrouvent dans les réseaux d’assainissement ou parfois dans le milieu naturel, avec des conséquences catastrophiques pour la faune et la flore.

Si vous êtes témoin d’une pollution, vous pouvez contacter le SIARE au 01 30 10 60 70.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :
Découvrir les bonnes pratiques pour préserver la qualité de l’eau
En savoir plus sur l’action du SIARE pour encadrer les risques de pollution